Les propos islamophobes de Lynne Shand,élue municipale de Montréal

C’est aujourd’hui que le fameux projet de loi sur la laïcité est déposé, alors qu’une élue municipale vient de s’illustrer avec des propos islamophobes et xénophobes sur les réseaux sociaux.

Lise de ressources :

Radio-Canada – Reportage 
Publicités

« Sans la France vous ne parleriez pas français et serez pas aussi articulée ». Ah bon ?

Ressources :

La notion de refus de co-évolution est notamment développée par Fabian. Une vidéo (en anglais malheureusement) explicative du concept

La review de Décoloniser l’esprit avec Collectif Cases Rebelles : Article 
Wikipedia : Afrique francophone

Liste des pays ayant le français comme langue principale : Wikipedia 

NouvelObs – Contre la marche pour la langue française (à prendre avec des pincettes car reste très pro-FranceAfrique)

Le blog de João, toujours une source pertinente ! « Sans l’école des blancs vous et moi on ne parlerait pas français – nostalgie coloniale et gratitude »
Le livre Décoloniser l’esprit de Ngũgĩ wa Thiongʼo disponible en ligne :
https://reltapel.firebaseapp.com/7/D%C3%A9coloniser-lesprit.pdf

Impérialisme linguisitique, impérialisme territorial. De la politique des langues à la politique territoriale – de Charlotte Loris – disponible en ligne PDF

Rapport sur le racisme systémique – LGBTQ+

« You literally cannot be a black queer woman! Because you can’t be black AND a woman AND queer. You are already black ! You are as far from a human being someone can possibly be. So why wait to be treated like one ? Only whites can have the luxury to be gay ! They are white ! They can compensate! (Fiche #16) »

L’année dernière j’ai été chargée de réaliser un rapport sur le racisme systémique dans la communauté LGBTQ+ montréalaise. Le rapport étant en ligne et consultable gratuitement, je me suis dit que j’allais également le partager ici :

RAP_Conseil_Quebecois_LGBT

Il est majoritairement composé de témoignages de personnes s’identifiant comme racisée et membre de la communauté LGBTQ+. Ielles racontent le type de barrières qu’ielles vivent et la manière dont malheureusement le milieu militant LGBTQ+ participe de leurs oppressions.