Afro litt

 

Une petite chronique différente, histoire de terminer le mois de l’histoire des noir.e.s sur une note positive. Quelques recommandations de lectures afro litt parmi mes coups de coeurs de ces dernières années.

Romans cités :

Octavia Butler : Kindred (traduit en français Liens de Sang) et The Parable of the Sower (traduit en français La Parabole du Semeur)

 

Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.24.32.png

 

N.K. Jemisin : The Fifth Season (traduit en français La 5ème Saison) il s’agit de la trilogie Broken Earth. La couverture originale (à droite) est bien plus belle cela moi mais bon…

 

Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.26.43.png

Nnedi Okorafor : Akata Witch (pas encore de traduction mais ne saurait tarder. Son roman Qui a peur de la mort est disponible en français mais c’est un livre plus dure et pour adulte)

 

Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.29.02.png

 

Alyssa Cole : Forbidden Love (traduit en français par Un amour interdit) mais aussi A princess in Theory (pas encore traduit) et Once Ghosted Twice Shy (pas encore traduit)

 

Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.31.15.png    Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.31.36.png  Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.31.56.png

 

Jessica Oublié : PEYI AN NOU

Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.33.39.png

 

Yaa Gyasi – HomeGoing (traduit en français par No Home).

Capture d’écran, le 2019-03-05 à 11.36.02.png

Publicités

Les violences subies par les femmes racisées au sein des organismes féministes

 

Chronique coup de gueule sur « Les violences subies par les femmes racisées au sein des organimes féministes ». Pour aborder le fait que toutes les femmes racisées avec qui je discute dans ce milieu, témoignent d’avoir subi bien plus de violences de la part de femmes blanches que de toute leur vie de la part d’hommes blancs.

Lire la suite

L’histoire de la Communauté Noire à Montréal – La Petite Bourgogne

Liste de ressources : 

En l’honneur du Mois de l’Histoire des Noir.e.s j’ai décide de revenir sur le développement de la communauté noire à Montréal, notamment avec la Petite Bourgogne (Little Burgundy) et le Centre Communautaire Noir (Negro Community Centre ou NCC).

Parce que trop souvent l’histoire de la communauté noire notamment de Montréal (et plus généralement du Canada) est invisibilisée, déformée ou ignorée. 

Les archives du NCC se trouvent ouvertes au public à : Concordia Concordia University Records Management and Archives

Les deux autres chroniques en lien avec Black History Month :

Archives de Montréal

Montréal Explorations 

 
DESTA Black Youth Network : reportage vidéo 
 
 
 
 

 

« Sans la France vous ne parleriez pas français et serez pas aussi articulée ». Ah bon ?

Ressources :

La notion de refus de co-évolution est notamment développée par Fabian. Une vidéo (en anglais malheureusement) explicative du concept

La review de Décoloniser l’esprit avec Collectif Cases Rebelles : Article 
Wikipedia : Afrique francophone

Liste des pays ayant le français comme langue principale : Wikipedia 

NouvelObs – Contre la marche pour la langue française (à prendre avec des pincettes car reste très pro-FranceAfrique)

Le blog de João, toujours une source pertinente ! « Sans l’école des blancs vous et moi on ne parlerait pas français – nostalgie coloniale et gratitude »
Le livre Décoloniser l’esprit de Ngũgĩ wa Thiongʼo disponible en ligne :
https://reltapel.firebaseapp.com/7/D%C3%A9coloniser-lesprit.pdf

Impérialisme linguisitique, impérialisme territorial. De la politique des langues à la politique territoriale – de Charlotte Loris – disponible en ligne PDF